Celui qui invitait ses amies à Disneyland Paris ( 2éme Partie )

 

Chandler, Ross, Monica, Rachel, Joey et Janice pénétre à grande enjambée dans l'enceinte de

Disneyland, motivées comme jamais à découvrir les grandes attractions de ce gigantesque parc.

Monica, comme à son habitude, s'impose directement comme chef de groupe en prenant tout de

suite ses marques au sein de la bande.


- Bon écoutez moi bien les amies, il est 9 heures pile à ma montre et l'heure de fermeture est à

21 heures " précise " , ce qui fait qu'ont n'a exactement 12 heures devant nous pour faire le plus

de manéges possible, mais en déduisant 20 minutes pour manger, 15 minutes pour faire les

boutiques, 5 minutes pour la pause pipi et sans oublier 3 minutes pour se refaire une beauté,

j'en déduis donc qu'au final il finira par nous rester... Ross ?


( en bondissant vers son frére )

- Un horrible mal de crâne ( réplique t-il, le visage dépité après avoir écouté sa soeur )

- Onze heures et dix-sept minutes au chrono, pour ta part Ross je me passerais de ton commentaire.

Chandler : ( en n'étant très harmonieux ) - Mais oui voyons Monica a raison ! Il faut

savoir gérer notre temps pour ainsi profiter un max de cette si prometteuse journée qui je sens va être

riche en émotions... n'est-ce pas chérie ?


Monica : ( l'air vexé ) - Tu nous fais quoi là Chandler ?

Chandler : ( en gardant un grand sourire ) - Bein j'te soutiens voyons.

Monica : - Nan la tu viens de nous faire perdre dix secondes de plus !

Chandler : ( en perdant le fil des mots tant l'incompréhension est total )

Coco ... comment que quoi ? Je quoi !!!

Monica : - Bon finit les bavardages maintenant ont se secouent les enfants, allez à nous

Disney Land Paris !


( très enthousiaste, Monica secoue ses amies en claquant des mains )

Ross : ( avec une voix d'enfant ) - Oui maman...

Monica, très entreprenante mais agassante pour ses amies, sort de sa poche le plan du parc

afin de s'orienter vers les plus grandes attractions.


Monica : - Voyons voir où nous sommes déja... ah voila j'ai trouvé notre position, notre

point de repére c'est ça, notre base étant là la cible n'est donc plus très loin, Chandler !


-Qui à t-il mon colonel ?

- Lunettes s'il te plait !

- Mais tu les portes déja Monica.

- Ah oui c'est vrai j'avais pas remarqué.

( dit Monica en n'étant hyper nerveuse )

Rachel : - Tu es sur que ça va Monica ?

- Mais oui ça va je vous dis, l'émotion vous savez...

Ross : - Des émotions qui ont tendance à te faire dijoncter tu sais ça ?

Monica : ( en culpabilisant ) - Vous avez raison je me comporte comme une hystérique,

à partir de maintenant je ne dirais plus un mot pour le bien-être du groupe c'est promis.


Chandler : - Mais non tu n'ais pas hystérique ma chérie, faudrait juste que tu sois un

peu plus cool.


Monica : - Cool !!!

Chandler : - Non j'ai rien dis ! ( en levant sa main vers le haut en signe de défense )

Ross : - Calme toi Monica et avale moi donc ça. ( Ross lui passe un cachet )

Monica : - Si ça peut me calmer je veux bien, qu'est-ce que c'est ?

Ross : - Un reméde miracle tu verras.

Monica : - Mais c'est un somnifére ce que tu me donnes là. ( en l'examinant de près )

Ross : - Décidément rien n'téchappe toi.

Monica : - Fais gaffe Ross si tu commençes à me chercher tu vas me trouver !

Rachel : - Je crois qu'ont n'a un p'tit probléme...

Monica : - Et comment j'te le ferais pas dire !

Rachel : - Ont n'a perdu Joey et Janiçe !

Chandler : ( exaspéré par la lenteur que prenne les choses ) - Comment ont n'auraient

pû les perdre alors qu'ont n'a pas bouger d'un centimétre depuis notre arrivée !


Rachel : - Bein où sont t-ils passés alors ?

Ross : - Surment en train d'avaler un sandwich.

Chandler : - Bon sang de bonsoir c'est évident ! C'est pas un billet d'entrée à Disneyland que j'aurais

dû lui offrir mais plutôt une entrée gratuite au Burger King !


Pendant ce temps, dans les montagnes russes, en pleine pente asçendante.

Janiçe : ( en fermant les yeux sur son siége ) - Prévient moi quand ont sera arrivées

en haut Joey.


Joey : ( en savourant son repas sur son siége à bord du manége ) - Oui oui j'tavertirai

mais bon sang qu'est-ce qu'il est bon ce sandwich.


Janice : ( en se bouchant le nez ) - Joey ?

Joey : - Oui janiçe ?

Janice : - L'odeur du bacon et de l'oeuf farci me vient au nez.

Joey : - Fasçinant ton odorat, tu veux un bout ? ( en pointant son sandwich vers le nez de Janiçe )

Janice : - Non merçi mais par contre si tu veux pas que j'tétrangle tu ferais mieux de l'éloigner de moi car je sens

que je vais pas tarder à vomire !!!


Joey : - Ah désolé... eh regarde ça le mec à côté de moi c'est endormit ! Encore un qui supporte pas les fortes

sensations.


L'étranger : - Vous faîtes erreur mon garçon. D'après ce que j'ai pû comprendre cette homme est allergique aux oeufs

farçis, donc pour être plus préçis il est tombé dans les vappes à cause de votre sandwich.


( dit un autre homme assit à côté de Janiçe )

Joey : - A minçe alors j'ignorai à quel point il faisait de l'effet ce sandwich, et vous êtes

américain ?


L'étranger : - Non du tout j'ai juste étudié l'anglais au collége. Dîtes moi me feriez vous

l'honneur de me laisser croquez un bout de votre si déliçieux sandwich? Depuis avant je ne peux plus

résister et de plus je raffole des oeufs farçis.


Joey : - Pas de probléme mais avant de le déguster il y'a 2 ou 3 petites régles à respecter.

L'étranger : - A bon ? Lesquels ?

Joey : - Premiérement j'insiste sur le faîte que lorsque vous allez croquez ce sandwich,

que votre morsure ne dépasse pas les 4 centimétres de longueur, car comme vous l'avez sans doute déja

compris il s'agit la de " mon sandwich ".


L'étranger : - Très bien j'mappliquerai alors vous avez ma parole.

Joey : - Y'a intérêt... segundo !!!

( en haussant subitement de ton, l'homme sursaute de son siége sur le coup de la frayeur )

- Il est indispensable que votre dentition soit en régle avec les vigueurs que susçite ce déliçieux sandwich,

c'est ta dire des dents propres, comprenez moi je ne tiens pas à ce que vos bactéries se faufile à

l'intérieur de mon sandwich.


L'étranger : - Je comprend, ceçi dit n'ayez aucune crainte je prends soin de mes dents

tout les soirs.


Joey : - A désolé très mauvaise réponse, il faut laver ses dents midi et soir, dommâge

vous y étiez presque vous savez.


L'étranger : - Quoi ! Ca suffit donnez moi immédiatement un bout !

Joey : - Hors de question il m'appartient alors ôtez vos sales mains de mon sandwich !

( Alors que la desçente s'amorçe, le sandwich s'échappe de leurs mains dû à la vitesse du

manége et retombe au raz du sol à proximité de Ross )

Rachel : - Comment va t-on s'y prendre maintenant pour les chercher ?

Monica : - Pourtant il suffirait d'un signe pour les retrouvez .

Ross : ( en s'agenouillant pour vérifiez ce qu'il lui est tombé au raz du nez )

- Un sandwich aux oeufs farcies Monica... comme signe ça te convient ?


Monica : - J'en n'espérais pas tant.



" New York City, vers 4 heures du matin "

 

Pendant que Phoebe et les enfants sont en train de dormir paisiblement, Mike revient

silençieusement chez lui après avoir réalisé un show au piano en l'honneur du mariage de son frére.

Dans l'obscurité la plus totale, il retire ses chaussures et traverse le salon à petits pas et pied nu

en n'évitant de faire le moindre bruit possible... mais c'est sans compter le bazard qui se trouve sous

ses pieds. Le sourire aux lévres et heureux jusqu'a présent de ne pas avoir réveillé Phoebe, le pianiste

semble avoir fait le plus dur, mais celui-çi va vite déchanter. Son pied heurte malencontresement un

objet en métal et sa douleur est t-elle qu'il se voit obligé d'hurler pour la soulager.

Les yeux révulsés et les dents serrées, c'est la lumiére qui vient soudainement l'éclairer.

Après avoir sursautée de son canapé où elle dormait confortablement, Phoebe allume sa lampe

à côté d'elle et malheuresement pour Mike, son extréme prudençe ne l'empêchera pas d'en prendre

plein la figure.


Phoebe : - Oh mon dieu Mike mais qu'est-ce qui te prends d'hurler comme une bête !!! ???

Mike : ( en observant attentivement sur quoi il a marché ) - Un Tyrannosaurus Rex.

Phoebe : - Nan mais t'es pas non plus obligé de prendre c'que j'te dis au sens propre !

Mike : ( énervé ) - Phoebe je crois q'Emma est encore plus barge que son barge de pére.....

elle a laissée trainer tout ses dinosaures en plein milieu du salon !


Phoebe : ( subitement rassuré ) - Ahhhhhh c'est donc de ça que tu m'parlais..... bon bein

tu me rassures alors.


Mike ( accablé par ses propos loufoques ) - Qu'est-ce qui t'rassures que j'me suis tué

le pied ?


Phoebe : - Oui bon ça va c'est à Emma qu'il faut dire tout ça pas à moi !

Mike : - Ah mais en parlant d'elle c'est pas un salon qui lui faut à cette gamine... un zoo

j'dirais plutôt !!!


( en faisant allusion à toutes les figures de dinosaures éparpillés en plein milieu du salon )

Phoebe : - Oui bon ça va t'énerve pas comme ça c'est pas le zouk non plus.

Mike : - Ah mais ça je suis tout t'a fait d'accord avec toi Phoebe c'est pas le zouk... c'est

Jurassic- Park !!!


( dit Mike, énervé comme jamais, dont la douleur au pied ne sait toujours pas apaisé )

Phoebe : - Ne dis pas de sautises voyons ce ne sont rien d'autres que de simples jouets.

Mike : - De simples jouets ! Phoebe cette saloperie de dinosaure a failli me faire tomber

dans les vappes.


Phoebe : - Ne me dis pas que t'é devenu une p'tite nature maintenant.

Mike : - Phoebe dois-je te signaler que j'viens accidentellement de marcher sur du métal...

pas du plastique... pas du bois... pas de la pâte à modeler... du métal, tu me saisie là ?


Phoebe : - A mais oui j'crois comprendre... bon tu veux bien m'excuser mais j'tombe de

sommeil là.


( poursuit t-elle en n'éteignant sa lampe, mettant subitement fin a sa discussion avec Mike. )

Mike ( dix seconde plus tard ) - Chérie si tu pourrais au moins faire semblant d'avoir un peu

de compassion pour ton mari de temps en temps tu m'en verrai ravi.



 

" Au même moment, à Disneyland Paris "



Chandler, Monica, Rachel, Ross, Joey et Janice parcoure sans relâche et sans aucun répis les manéges qui

sont à leurs portées.Débordant d'énergie et tout exçité à la fois,la bande d'amies traverse le parc en

courant et se font asperger d'eau lorsqu'ils passent par des tuyaux d'arrosage. Pire encore, ils se faufile

derrière une catapulte et s'envoient des ballons remplie d'eau froide. Joey finit par être le plus trempé,

diffiçile d'y échapper lorsque trois femmes s'acharne sur une seule et même personne.

S'amuser c'est bien beau mais déjeuner c'est chose vital... surtout pour le plus grand mangeur de sandwich.

A peine aperçoivent t-ils un stand de crêpes que la bande d'amies se ruent à la porté d'une table libre.

Arrivées au stand, ils envoient Ross commander les crêpes.Celui-çi regarde attentivement la serveuse faire

et renifle tout t'en même temps l'odeur de la crêpe,mais avant de l'avoir entre ses mains,il doit attendre que

les six personnes devant lui soient servies,et ça, ça à plutôt l'air de l'agasser.


Ross : ( a proximité des oreilles d'un homme, positioné juste devant lui )

-Oh La La ! Elle est bien longue cette queue.

Grand et assez baraqué, cet homme de 1m95 se retourne et pointe son nez vers Ross.

Malheuresement pour lui, cette personne a toute l'allure d'un travesti. Ross reste bouchbé.


Le travesti : ( en anglais ) -Qu'est-ce ta dit la répéte voir ?

A côté de lui, Ross paraît être un vrai nain, et c'est pas au niveau gabarit qu'il dira le contraire.

Ross : ( sans comprendre ce qu'il lui arrive ) - Hein............

Le travesti : ( habillé en femme mais muni d'une voix grave et dur ) - Ne joue pas l'innoçent

avec moi l'américain ! Je parle et je COMPREND ta satané langue ! ....................................... Pt'ite fripouille va.


Ross : - Heu... excusez moi mais j'ai pas très bien compris le bléme là.

Le travesti : -Te fous pas de ma gueule! Que tu sois P.D ou pas je menfou éperdument,

alors un conseil ne me redit jamais plus une telle insulte vis à vis de mon sexe ok ! surtout lorsqu'il s'agit

d'une chatte et non d'une queue, l'implantation a été assez dur comme ça alors vient pas foutre ton nez où

il faut pas ! Gare à toi cette fois j'té à l'oeil.


Ross : - Excusez moi là mais j'ai pas très bien suivie, ça a commençé à bloquer à partir

de........ une chatte.


Le travesti : - Ouai et alors! La liberté de sexe tu sais ce que ça veut dire! Tu voulais quoi

au départ que j t'encule peut être !


Ross : ( en retrouvant le sourire ) - Ah ça y'est j'ai saisi, c'est une caméra caché c'est ça? Ou

nan mieux ! Vidéo gag.


Le travesti finit par perdre patiençe et d'une main, prend Ross par le tee-shirt et le souléve vers le haut.

Le travesti : - Alors tu te croit toujours dans vidéo gag là ?

Ross : - Nan en faîtes je miserais plus pour une piéçe de théâtre entre David et Goliath si

tu vois ce que je veux dire.


Le travesti : - Je tend ma main vers sa gueule et lui, il continue à se foutre de moi comme

si de rien n'était.


Ross : - Lachez moi car mes copains ne vont pas tarder à rapliquer là, et en plus ils sont

très costauds alors je ferais gaffe à votre plaçe.


Ce travesti aux longs cheveux noirs jette Ross par terre en un coup sec et s'en va sous les

regards intrigués de tout ces touristes venues en nombres par cette belle journée.


Ses amies : - Ross est-ce que ça va ?

Ross : - Nan mais regardez moi ça ! Ce fichu travelo a taché ma chemise avec ses mains

crasseux et plein de............ plein de........... ( en reniflant profondément l'odeur de sa chemise ) .............

sperme !!!


Chandler : - Petite rectification Docteur Geller.......... spermatozoide serait plus aproprié

comme therme.


Ross : ( le regard noir ) - Vois-tu je suis pas trop d'humeur à plaisanter là Chandler.

Chandler : ( en se marrant ) - Non mais j'ai adoré ta tête à l'instant.

Quelques secondes plus tard, une femme obése profite de l'inattençion de Ross en le dépassant dans la

file d'attente et repart avec une assiette de crêpe en main, dont la dimension dépasse largement celle de

ses prédéçésseurs.


Ross : ( écoeuré ) - A bein elle est gonflée celle là !!!

Soudain, la femme se retourne en se sentant visée et lui colle une pêche en pleine poire.

Ross : ( parterre en se tenant le nez ) - Maintenant j'ai plus aucun doute les amies.

Janice : - Tu doutais de quoi Ross ?

Ross : - Que les français séchaient les cours d'anglais................ malheuresement c'est

pas le cas.


Sur ces derniers mots, Ross tombe dans les vappes.


" New York City, 6 heures après "


Après avoir fait un terrible cauchemar durant son sommeil, Mike se réveil du pied gauche, un pied sur

lequel il souffre encore énormément après son malheureux acçident de la veille. A peine sort t-il de

sa chambre que son cauchemar revient le hanter ; un immense poster de dinosaure est collé sur

le mur de son salon, cette fois, sans n'est de trop pour le mari de Phoebe. Assise les jambes écartées

sur son fauteuil à regarder la télé, la jeune femme lui demande :

Phoebe : - Tiens c'est seulement maintenant que tu t'léves ?

Mike : ( encore sous le choc du poster ) - J'aurais préféré ne jamais me réveiller si tu veux mon avis.

Phoebe : - Plutôt que dire des anneries fais moi un café tu seras gentil Gallimimus.

Mike : - Phoebe pourrait tu m'expliquer ce que ce....... Gallimimus ? C'est quoi ça mon nouveau surnom ?

Phoebe : ( l'air toute enchanté ) - Ouaiiiiiiii.... tu trouve pas ça mignon ?

Mike : - J'ai un autre probléme pour le moment et bien plus grave donc......... mais d'où viennent tout

ces gémissements ?


Emma : ( en surgissant de derrière ) - Bein de la télé Platéosaurus !

Mike : ( effrayé ) - Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!

Emma : - Enfin maintenant ça vient de toi.

Mike à Phoebe : - Comment elle m'a appelé là ?

Phoebe : - Platéosaurus.

Mike : - Ce qui signifie....... ?

Phoebe : - Aucune importançe... Emma ne t'ais-je pas déjà dit que c'est oncle Gallimimus et non pas

Platéosaurus.

Emma : - Oui c'est vrai mais je trouve qu'il ressemble plus à un Platéosaurus.

Phoebe : - Mais nannnnnnnn.......... Platéosaurus est un hypocrite alors que Gallimimus est tellement

plus romantique.

Mike : ( en commençant à transpirer ) - Phoebe........... tu commençes à me faire peur là.

Emma : ( en sautant sur le canapé ) Tais-toi le documentaire commençe !

Mike à Phoebe : ( dans l'incompréhension total ) - A parce-que j'ai plus le droit d'parler maintenant ?

Phoebe à Mike : - La vie des dinosaures commençe c'est pour ça.

Mike : ( en pétant un cable ) - Mais je m'enfous de la vie des dinosaures !!!

Emma : - Chutttttttttttttttttttttttttttttttttt.......................

Mike : - Phoebe vient voir là une seconde s'iiiiiiiiiiiiiiil te plaît.

Phoebe : - Qu'est-ce qui t'arrive mon chérie ? Mais tu as de la fiévre................ ( en lui touchant le front )

Mike : - Et comment que j'en n'ai ! Phoebe tu es devenu complétement déjanté ma parole !

Phoebe : - Ca date pas d'aujourd'hui ça.

Mike : - Oui mais aujourd'hui ça dépasse l'entendement. Regarde notre maison......... enfin si on peux

encore appelez ça NOTRE maison !

Phoebe : - Alors là mon pauvre chou j'vois pas ce que tu veux dire.

Mike : - Mais tu n'as donc pas remarqué.... elle ta donc ensorcelé.....tu n'ais donc plus ma Phoebe.....

( en la secouant désespérément ) Phoebe reviens à toi j't'en suplie !!!

Rachel : - J't'en suplie Ross reviens à toi ! ( en le giflant interminablement )

Joey : - Plus fort Rachel.......... plus fort.

Rachel : - Nan mais ça va pas !

C'est au bout de 6 gifles que Ross reprend connaissançe.

Rachel : ( en tenant Ross par la nuque ) - C'est bon regardez il revient à lui.

Ross : - ( avec un grand sourire, l'air totalement émerveillé ) - Ma Rachel.......

Rachel :
- ( en faisant de même ) - Mon Ross........

Ross : - Epouse moi Rachel ! ( demande t-il spontanément à la surprise général )

Rachel : - Oh mon dieu mais qu'est-ce qu'il raconte ?

Joey : - Vite une autre gifle vite !

Ross : - Non mais......... ( Ross n'a même pas le temps de terminer sa phrase que Rachel le gifle à nouveau )

Joey à Ross ( en le rassurant ) : - Effet secondaires oblige.

Ross à Joey : - Merci à toi Joey mais j'étais moi même crois moi.

Rachel à Ross : ( émotionné ) - Alors tu pensais vraiment ce que tu disais à propos de.........

Ross à Rachel : ( très ému lui aussi ) - Oh que oui Rachel, tout était déjà prévu dans ma tête....... sauf

bien-évidemment le coup de poing au nez biensûr mais ça............ ( en rigolant )


Rachel à Ross : ( les larmes aux yeux ) - Paris t'aurait t-il ensorcelé l'esprit ?

Ross à Rachel : - Nan c'est encore plus grave................. c'est tout mon coeur qui est épris.

Monica, Chandler, Joey et Janice :
( en même temps ) - Ohhhhhhhhhhhhhhhh............. ( pris par l'émotion )

En se mettant à genoux devant Rachel, Ross sort une bague en or de sa poche et la remet entre les doigts

de sa bien-aimée. Alors que ses amies forment un cercle autour des deux amoureux, Ross pose une

nouvelle fois sa question à Rachel.

Ross : ( ébloui par les forts rayons de soleil ) - Rachel Greene, je t'es aimé depuis la premiére seconde

où je t'es vu, aujourd'hui, dans l'endroit le plus romantique du monde, j'aimerais ajouter un maillon à notre

amour...... celle de l'union sacré, celle de la promesse solennelle.

Rachel je te le demande publiquement ............ veux tu devenir ma femme pour le reste de notre vie ?

Rachel à Ross :
( les yeux remplie de bonheur ) - Oui Ross................ et comment que j'le veux.

Alors que tout le monde reste silençieux après un tel moment d'émotion, Joey prend la parole.

Joey : ( tout sourire ) - Bon bein tant qu'on y est moi aussi j'ai une surprise à vous annonçer...........

moi et Janice ont sort ensemble !

Janice : ( surpris ) - Oh..................... mon...................... dieu.

Chandler et Monica, traumatisés par cette annonçe, se retournent et voyent Joey et Janice, le grand

sourire aux lévres, main dans la main.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site