Ceux qui étaient censés ne jamais plus se revoir ( 1ére Partie )

 

4 ans en arrière



Dans la maison de Chandler et Monica




En pleine baignade dans leurs mini piscine en bois installé au beau milieu de leurs jardin, Monica et

Chandler savoure allégrement ces moments de décontraction sous un ciel voilé mais sous une chaleur

à crever , et cela tout-en épiant leurs voisins , qui eux , s'avérent être un couple d'homosexuel.


Monica ( avec sa paire de jumelle haut de gamme ) - Ouh je crois que ça devient

intéréssant là Chandler !

Chandler ( captivé lui aussi ) - Quoi qu'est-ce que tu vois ?

Monica ( en n'y rajoutant une bonne couche ) - Ouh ouh ouh haaaaaaaaaa Chandler !!!

Chandler ( tout euphorique ) - Oui jt'écoute.

Monica - Le ciel commence à se dégager , Alléluia ! ( en lançant ses jumelles

par dessus-elle )


Chandler ( en tombant de haut ) - Quoi tu m'as fait tout un spitch pour ça ? !!!

Monica - Attends j'ai mieux à te proposer !

Chandler ( en prenant ses propos avec humour maintenant ) - Quoi tu vois une cigogne

volé dans le ciel cette fois ?

Monica - Nan mieux ! J'aperçois Porte Culotte debout devant la piscine , je crois qu'il va

rejoindre Dominé !

Chandler ( complétement perdu par les surnoms que Monica leurs a attribués )

- Mais QUI EST QUI !!! ?

Monica - Bein Porte Culotte c'est celui qui dans le couple porte la culotte ,

et Dominé beinnnnnnnn........ c'est celui qui se fait dominé.

Chandler ( incompris dans sa question ) - Et là celui qui se trouve devant toi bein

c'est Chandler, ton mari , et celui qui te sourit comme un abruti là beinnnnnnn...........

( avec un sourire constipé ) c'est celui qui se demande si t'as bien compris le sens

de sa question !

Monica ( sur ses gardes ) - Que dois-je en conclure ?

Chandler ( désemparé ) - Que tu ferais mieux de me passer tes jumelles.

Monica - Ha nan alors là il est hors de question que j'te les donnes maintenant !

Chandler - Et pour qu'elle raison ?

Monica - Pour la raison que Porte Culotte risque à tout moment d'enlever son slip ,

alors je t'en supplie ne touche pas à mes jumelles.

Chandler - Mais ne te mets pas dans cet état ma chérie , y'en n'a d'autres des jumelles

dans la chambre d'enfants.

Monica ( toute joyeuse ) - C'est vrai tu en n'as acheté d'autres ?

Chandler ( en faisant allusion à leurs jumeaux ) - Pas la peine ils sont sorties tout droit

de ton utérus , hé attention....... en modéle masculin cependant.

Monica ( en l'éclaboussant d'eau pendant que Chandler rigole d'elle ) - Oh toi tu es

vraiment à la ramasse avec tes blagues idiotes !

Chandler ( en n'entendant sonné ) - Hé oh du calme..... t'as pas entendue sonné ?

Monica ( en n'arrêtant de l'éclabousser ) - Nan pas que je sache , et même si ça serait

le cas je bougerais pas mes p'tites fesses d'içi.

Chandler ( en sortant nu de sa piscine ) - Bein moi je vais aller voir qui sait .

Imagine , si ça se trouve il y'a Joey ou Rachel derrière cette porte ( en mettant le peignoir rose de

Monica autour de sa taille )
ou plus drôle encore.....

Monica - Qui ?

Chandler - Les petits hommes bleus. Cause de l'arrestation : espionnage du voisinage.

Monica ( en ironisant ) - Toi alors..... pourquoi pas Janice tant que t'y es.

Chandler ( en n'ouvrant la porte, avec stupeur ) - Janice ! Quelle mauvaise surprise.

Janice ( avec son rire embarrassant ) - Coucou Chandler chéri ! Ou dois-je plutôt dire ,

mon vilain nouveau voisin...... BING !

Chandler ( au bord de l'explosion, anéanti ) - Oh....... BING BANG !

Monica ( en faisant allusion au rire de Janice ) - Bravo Chandler , ton imitation est

fabuleuse , un poil exagéré mais fabuleuse !

Eté 2004




Janice , qui avait décidé de ne pas acheter la maison voisine , revient sur sa décision en dépit de

l'avertissement que Chandler lui avait donné. Rappelons nous que quelques jours avant , celui-çi

avait réussi à la domper en lui faisant croire que si jamais la jeune femme achetait la maison ,

les deux jeunes gens pourraient à nouveau craquer l'un pour l'autre tellement une osmose sexuel

régne entre ses deux parties. Cette mascarade était le seul moyen pour Chandler de se débarasser

d'elle une bonne fois pour toute, mais voilà que celle-çi revient avec ses valises.

Voyons voir comment Janice va gérer les avançes faîtes par Chandler.

Chandler ( cloué devant sa porte ) - Janice , tu n'étais pas censé vivre de l'autre

côté du continent ?

Janice - Sur quel continent ?

Chandler - Le continent Indien voyons !

Janice - Ha bon ? Je me souviens pas t'avoir dis ça.

Chandler ( consterné ) - Bon bein..... c'est que ça devait être malheuresement

qu'un rêve !

Janice - J'crois que tu as tendance à rêver un peu trop je me trompe ?

Chandler ( fortement déçu ) - Bein pas assez fort pour que ça devienne réel en tout cas.

Janice - J'te trouve un peu tendu ce matin.

Chandler - Nan moi j'trouve pas je constate !

Janice ( en le claquant sur la joue amicalement ) - T'as sans doute oublié de faire ta

crotte matinale toi on dirait , enfin bref.....

Chandler - Ma quoi ???

Janice - Désolé mais je peux pas parler avec toi plus longtemps Chandler.

Chandler ( ravi à l'intérieur ) - Oh mais ne t'excuses pas , tout le plaisir est pour moi.

Janice - Oui car figures toi , mon mari a très mal supporté le faîtes que tu sois

encore follement accro de mon corps , et il m'a dit que si jamais il me voyait discuter avec toi comme

je le fais en ce moment même il te tuerait immédiatement.

Chandler - Adieu Janice ! ( en lui claquant la porte au nez )

Bon bein reste plus qu'a déménager.


Plus tard , au Central Perk



La bande d'amies se retrouvent , comme à l'accoutumé , dans leurs bar fétiche.

Chandler ( en s'adressant à ses amies, démoralisé ) - Et c'est là qu'elle me dit ,

si jamais il te voyait discuter avec moi il n'hésiterait pas à te tuer.

Phoebe - Elle est gonflée celle-là de se pointer chez vous avec des menaces

de ce genre.

Monica - Et comment j'te le fais pas dire.

Rachel - Et qu'est-ce que vous comptez faire pour régler ce conflit ?

Ne me dîtes pas que vous allez déménager.

Chandler ( terrifié ) - Bien sûr que si qu'ont va déménager , et plus vite ont se sera

cassés plus vite je retrouverai mon humour !

Monica ( surprise ) - Attends tu rigoles là j'espére ?

Chandler - Au sujet de l'extinction de mes vannes ou du massacre à la tronçonneuse

qui aura bientôt lieu si ont ne mets pas les voiles ?

Joey ( en opposition ) - Nan nan nan........ la raison de ce déménagement n'est pas

valable, loin de là.

Chandler ( outré par ce qu'il vient d'entendre de la bouche de Joey )

- Ha parce-qu'il faut peut-être que j'ai la tête décapité pour qu'elle le soit ?

Joey - Nan j'ai pas dis ça. D'ailleurs sans ta tête tu verrai même plus où tu marches

donc la question ne se pose même plus.

Ross ( troublé par les propos de son ami ) - Joey , c'était pour te faire réagir qu'il a dit ça.

Joey ( en se levant brusquement et en explosant de joie ) - Bein oui je sais je t'es fais

marcher Chandler ,qu'est-ce que tu croyais je suis quand même pas bête à ce point là je tiens trop à toi !

Chandler ( en poussant un Ouf de soulagement) - Dieu soit loué , je savais qu'il

pouvais pas tomber aussi bas dans sa tête......

Joey - Tu sais très bien que si ça devait arriver j'irai aussi vite que j'peux t'acheter

une tête de rechange voyons.

Chandler - Frappez moi où vous voulez mais réveillez moi , je fais des cauchemars

même en n'étant éveillez maintenant ( Monica le frappe dans sa partie très sensible ) sauf par là je précise.

Joey - Bon moi j'y vais car sinon tu risques de croire que j'suis à l'origine de ta frustration.

Chandler - Nan du tout..... toi tu n'as fais que l'amplifier comme d'habitude.

Joey - Rien que ça ? Tu me rassures alors , je peux donc partir à mon audition

l'esprit serein.

Phoebe - Tu as une audition ? C'est formidable ça.

Joey ( excité ) - J'auditionne pour un rôle de vieux sadique , c'est du tout cuit !

Ross - Parce que tu es un bon acteur ou parce que tu as ça dans le sang ?

Joey - Disons que j'suis un As pour tout ce qui tourne autour du sexe.

Voyons Ross tu devrais le savoir après toutes ses bonnes années passé ensemble.

Ross ( mal à l'aise vis à vis de la tournure qu'à prit sa phrase ) - Oui mais en même

temps plus les années passe plus j'ai envie de me planter un couteau dans l'oreille lorsque arrive

la lourde tâche de t'écouter m'parler.

Joey ( en donnant une tape amicale sur l'épaule de Ross en guise de réconfort )

- Certainement parce que tes neuronnes s'épuisent en prenant de l'âge. Et pour le couteau tu n'as plus à

t'inquiéter , ton super pote Joey veillera et ordonnera que aucun objet pouvant te blesser ne soit à ta porter

au moment où j'te parlerais, histoire de ne pas te faire un vilain bobo quoi.

Ross ( affligé ) - Ta bienveillance me touche énormément Joey....... AU REVOIR !

Joey ( en route pour son audition ) - A plus tard tout le monde !

Gunther ( en amenant une tasse de café à Rachel ) - Tiens Rachel , voilà ton café.

Rachel ( stupéfaite ) - Tu fais erreur sur la personne , j'ai pas commandé d'autres cafés.

Gunther ( le grand sourire aux lévres ) - Oui je sais , mais celui-là j'te l'offre.

Rachel ( émue par son geste ) - Ohhh c'est si aimable de ta part Gunther ,

étrange mais si aimable , comment je pourrai te remercier...... ( en cogitant )

Gunther ( direct ) - En n'étant présente à ma boum demain soir ?

Rachel ( perplexe ) - Tu organises une boum ? Où ça ?

Gunther - Içi même.

Rachel ( en n'étant morte de rire ) - Une boum au Central Perk ça c'est la meilleure

jajajajajaja , mais dis moi tu comptes remplaçer les tasses de cafés en faisant sauter des bouchons de

biéres par-çi par là ? Parce que si c'est le cas j'voudrais surtout pas manquer ça , jajajaja , nan mais dis-moi

tu n'es pas sérieux ?

Gunther ( en restant tel qu'il est ) - Plus sérieux que moi y'a pas.

Rachel ( en observant son visage et en stoppant son fou rire )

- En effet tu n'as pas trop l'air de blaguer.

Monica - Mais dis nous Gunther , en quelle honneur vaut cette subite boum

au Central Perk ?

Gunther ( émotif ) - Ca fait seize ans aujourd'hui que moi et Rachel ont se cotôient ,

et ça bien sûr malgré les réticences de tout ses ex petits amis.

Monica ( estomaquée) - Ha d'accord , alors là ont comprends mieux.

Gunther - Si vous me croyez pas j'ai encore la date de notre premiére rencontre

sur un bout de papier au fond d'un tiroir si voulez le voir..... ( en s'interrogeant soudainement )

enfin si après tant d'années il n'est pas redevenu poussiére.

Chandler ( en regardant sa tasse de café du bout de son nez )

- Tiens en parlant de poussiére j'en n'ai par-çi par-là autour de ma tasse , tu peux péter un coup Monica

pour la dégager ?

Monica ( en faisant allusion à sa déprime ) - Bein dis-donc t'as vite retrouvé la pêche toi ,

malheuresement tes vannes sont encore plus tordues qu'avant c'est pas de chance.

Gunther ( impatient vu le travail qu'il a ) - Alors Rachel tu seras là ce soir ?

Rachel ( en ayant complétement oublié Gunther ) - Ha mais oui t'attends une réponse

sans doute ?

Gunther ( intimidé par Rachel ) - Oui , si c'est pas trop te demander.

Rachel - Oh je suis désolé Gunther , tu as beaucoup de travail et moi j'te fais poiroter

sans parvenir à prendre une décision , quelle idiote je fais !

Gunther ( pétrifié ) - Nan nan tu peux prendre tout ton temps , enfin nan tu ferais mieux

de me donner une réponse maintenant si j'tiens encore à ce que mon bar se remplisse

( en s'aperçevant que son bar s'est vidé à une vitesse extréme )

Chandler ( en ironisant la situation à Ross ) - La derniére fois que j'ai vu un bar ce vidé

à une tel vitesse c'était lorsque Phoebe nous interprétait " Tu pue le chat " , aujourd'hui c'est au tour de Rachel

de nous interpréter " L'homme qui murmurait pour les murs " .......... un flop aussi mais nettement plus drôle

à mon goût.

Ross - Comme quoi on n'est jamais au bout de nos surprises.

Rachel - Je regrette Gunther........

Ross ( en se frottant les mains en signe de réjouissement ) - Retourne lavez tes tasses

Gunther , Rachel te voit venir.

Rachel ( avec de la pitié pour Gunther ) - De ne pas t'avoir dit oui tout de suite.

Ross ( abattu ) - Quoi !!!

Gunther ( en avisant Ross par craintes ) - Ne gâche pas tout maintenant Ross ,

ne gâche pas tout.

Rachel - Alors on se dit à demain soir Gunther ?

Gunther ( émerveillé ) - Oui on se dit ça c'est ça , à demain soir c'est ça ( très nerveux )
bon bein à plus tard......

Rachel - C'est ça.

Gunther ( en prenant le chemin de la sortie au lieu de la cuisine ) - Par contre moi au

niveau du sens de l'orientation c'est pas ça.

Rachel - Alalala ce Gunther il me fera toujours aussi rire.

Ross ( exaspéré ) - Et moi tu me feras toujours aussi peur ! Nan mais tu vas tout de

même pas aller à sa boum badaboum café quand même ?

Phoebe - Bien sûr que si elle va y'aller.

Ross ( énervé ) - Oui ca va j'avais entendu !!!

Rachel - Tu serais pas par hasard jaloux Ross ?

Ross - Jaloux de quoi jaloux de qui ?

Phoebe - De Gunther elle te parle.

Ross ( indigné ) - Merci bien Phoebe mais j'avais saisi !!!

Rachel ( en tenant à le rassurer ) - Ross , j'ai renoncé à aller travailler à Paris parce-que

c'est avec toi que je veux être , tu crois vraiment qu'après un tel sacrifice il me serait venu à l'idée d'aimer un

autre homme que toi ? Et qui plus est Gunther ?

Ross ( en se levant l'air fier de lui ) - Oui , et puis j'avoue que...... ce serait hyper

compliqué pour toi de retrouver un homme qui arrive à ma cheville.

Rachel - Rooo.... la frime ça suffit assit !



Pendant ce temps.... à son audition



" Sous un décor forestier , en plein tournage "

Le réalisateur ( en tenant sa caméra ) - Acccccccccction !

La jeune demoiselle harcelée ( en se débattant ) - Ne me faîtes pas de mal j'vous

en supplie !

Joey ( en la plaquant contre l'arbre ) - C'est trop tard ma p'tite , cette fois nous sommes

tout seul et plus personne ne pourra rien pour toi. Grand pére est à la chasse , tandis que grand mére à la

chiasse , le bison n'a donc pas dû lui faire grand bien..... ceçi dit revenons à nos moutons et finissons-en !

Le réalisateur ( mécontent ) - CouPé !!! Joey , peux tu me dire par quel trou t'es venu

cette derniére réplique ?

Joey ( mal à l'aise vis à vis de son personnage ) - Désolé Byron mais plus la scéne

dure , plus j'ai les poils de ma bite qui frémisse tu piges ?

La jeune femme ( en lui caressant la joue ) - Ah bon ? J'te fais tellement d'effets

mon canard ?

Joey ( mécontent ) - Oui et je serais pas fier si j'étais toi , tu es bien trop sexy avec ton

décolleté plongeant et à cause de toi je perd trop vite mon contrôle. Et qui plus est j'ai dû mal à cerner

mon personnage. Matt est un pervers et en plus il ne se lave qu'une fois par an, dans un lac de canard

qui plus est c'est dégoutant. Et le pire c'est qu'il lui arrive même de prier dans le but qu'une averse lui tombe

sous le nez , c'est économe certes mais pour se doucher y'a mieux.

Le réalisateur ( consterné ) - Joey Joey Joey..... pourrais tu oublier l'espace d'une

minute ta vraie vie et jouer celle d'un autre dans l'espoir d'être ce qu'on n'appelle nous les réalisateurs ,

" un ACteur " ?

Joey ( en répliquant ) - Oui bien-entendu.

Le réalisateur - Bon alors reprenons où n'en n'étaient resté. Vous êtes prêts ?

Joey et Violette ( la comédienne ) font signe que la caméra peut tourner , le tournage reprend donc....

Le réalisateur - Accccccccccccction !

Violette ( en recommençant la scéne ) - Ne me faîtes pas de mal j'vous en supplie !

Joey ( en la plaquant contre l'arbre ) - C'est trop tard ma p'tite , cette fois nous sommes

tout seuls et plus personne ne pourra rien pour toi. Grand pére est à la chasse , tandis que grand mére à la

chiasse , le bison n'a donc pas dû lui faire grand bien..... ( en rougissant )

maintenant à nous deux espéce de p'tite cochonne !

Violette ( en se faisant maltraiter ) - Autez vos sales pates de mon corps vieux croûton !

Joey ( en lui déchirant ses vêtement de façon brutal ) - Avec moi tu vas connaître ta plus

grande expériençe sexuel que t'ais jamais eu Violette ( en s'interrogeant )

encore que après mur réflexion ce que j'ai dis n'a aucun sens vu que tu es encore vierge.... enfin bref !

Violette ( à moitié nue ) - Vous êtes qu'un gros porc sale ordure !

Joey ( stoppé dans son élan , sans plus aucun dialogue sur sa copie )

- Je...... je peux plus continué coupé !

Le réalisateur - Coupé ? Nan mais qu'est-ce qui vous prend c'est à moi de dire coupé !

Joey - Désolé mais j'peux pas auditionner pour ce genre de film , ma carriére d'acteur

est peut-être au point mort mais c'est pas une raison pour me faire tourner dans un film de boules

( en pointant son doigt vers le réalisateur ) car j'ai ma fierté vous savez !

Le réalisateur ( lunatique ) - Bon bein très bien au revoir et bonne continuation.

Joey ( sûr de lui ) - Jamais je dis bien Jamais je ne tomberai aussi bas dans

le show bizz ça c'est moi qui vous le dit !


Le lendemain , au même endroit



Le producteur du film ( en parlant à Joey ) - Tu tiens mal ta caméra Tribiani , met toi

en tête que c'est un bébé que tu portes et que sa vie est en danger de mort lorsque arrive le moment pour lui

de s'assoupir entre tes deux mains.... met y un peu plus de conviction dans ton toucher non de dieu !

Joey ( reboosté dans sa formation ) - Alors là si il est question de sauver un bébé

ça change tout vous savez .

Le producteur - Je préfére ça. Etape suivante !

Joey ( debout avec sa caméra en main ) - Qu'elle est t-elle ?

Le producteur ( en remontant son pantalon ) - Le moment que tout le monde attend.

Joey ( en se réjouissant ) - Si c'est la pause pipi il vaudrait mieux que j'y vais en dernier

car jai une autre commission à faire et celle-çi risque de retarder tout le monde si vous voyez ce que

je veux dire....

Le producteur ( affligé ) - Quoi ?

Joey - Cependant ne craigniez rien , la diarrhée fait partie intégrante du corps humain

et il serait contraire aux régles de ne pas me lavez les fesses une fois la commission achevé ,

l'hygiéne chez Joey c'est vital ( en ramassant une chips qui traine par terre ) ....

et le mangé bien sûr ( en n'avalant sa chips ) saveur poulet rôti cette chips ,

j'me trompe ? ( en s'adressant au producteur du film )

Le producteur ( en soulevant Joey en hauteur ) - Le temps nous est compté Tribiani !

Six-cents cinquante dollars l'heure la location d'un studio , vous savez ce que ça représente ???

Joey ( en se rongeant les ongles ) - J'ai droit à la calculette ? J'ai jamais été très doué

en calculs alors....

Le producteur ( en pétard ) - Ca représente la peau des fesses pour moi et c'est pas

votre calculette qui changera les choses ! Alors filmé moi cette scéne et cessez d'parler de bouffe ! ....

non d'une chips.

Joey ( irrité ) - Très bien très bien ! Mais sachez qu'il ne s'agit que d'un remplaçement

de derniére minute ,c'est donc provisoire en n'attendant de pouvoir rembourser mes dettes et de trouver

un autre job plus décent.

Le producteur - Bien entendu. Deux mille deux cents euros par mois qu'est-ce que ça

vaut à côté d'une réputation de nos jours , c'est juste le double de ce que vous avez gagné jusqu'a présent

rien de plus.

Joey ( en tombant de haut ) - Combien ???

Le producteur - Deux mille deux cents euros , simple formalité quoi.

Joey ( en n'essayant par tout les moyens de se rattraper ) - Ne vous a t-on jamais dit

que votre engouement est casi similaire à celui de Spielberg ?

Le producteur ( après un temps d'hésitation ) - .... vous vous foutez de ma gueule ?


En soirée... au Central- Perk


Présente à la fête que organise Gunther pour leurs soi-disant " anniversaire " , Rachel arrive

devant le salon de thé toute décontracté et prête à danser pour le plus grand plaisir de son cher ami.

N'entendant aucune musique et pas même un bruit , Rachel s'interroge quant à la possible

annulation de la fête , mais c'est sans compter l'ambiance romantique que lui réserve Gunther

et sa chandelle au milieu de leurs table , ceçi est d'ailleur le seul éclairage censé émerveillé sa soirée.


Rachel ( médusée ) - Qu'est-ce que ça veut dire... il m'aurait pas fait ce coup là

tout de même.

Impatiente d'en découdre , Rachel regarde de bout en piéce pour voir si elle aperçoit quelqu'un.

Rachel - Y'a quelqu'un ? Gunther tu es là ? Bon sang mais à quoi il joue

( se demande t-elle )

Gunther ( en débarquant de la cuisine sur son 31 avec un micro dans la main,

tout t-en chantant d'une voix grave " Marie " de Johnny Hallyday )


- Oh Rachel si tu savais ,Tout le mal que l'on me fais , Oh Rachel si je pouvais ,

dans tes bras nus me reposer...

Rachel ( effarouché par sa mise en scéne ) - Mais qu'est-ce qui me fait là ?

Gunther ( toujour en chantant ) - Évanouie mon innocence ,tu étais pour moi ma

dernière chance , peu à peu tu disparais , malgré mes efforts désespérés , maintenant j'vais te le demander,

es tu prêteee... à m'épouser ?

Rachel s'éfforçe de ne pas rigoler en posant ses mains sur son visage, mais va t-elle finir par

exploser de rire ou bien va t-elle finir par succomber au romantisme et à l'éloquence de son plus grand

admirateur ?


La suite vous la connaitrez dans le prochain épisode de Friends.






































































Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site